Fit Test

Toute personne exposée au risque amiante doit porter en plus des EPI corporels un Appareil de Protection Respiratoire (APR) qui lui est attribué.

 

fittest 2Ce test d’ajustement se déroule en 9 étapes permettant de recréer des situations de travail (parler, respiration profonde, tourner la tête, monter et descendre d’une marche, etc.) et ainsi vérifier que le masque est bien adapté (taille, forme, etc.) au visage de la personne en lui offrant une bonne étanchéité.

Nous accompagnons les entreprises dans le choix de leurs APR en réalisant des tests d’ajustement quantitatifs. Pour cela, la personne testant le masque doit être rasé du jour et ne doit pas avoir fumé 2 heures avant le test d’ajustement.

Ces prestations peuvent être réalisées dans nos locaux ou dans les vôtres (déplacements possibles sous condition).

 

 

 

 

Règlementaire Fit Test

 

Selon l’article 2 de l’arrêté du 7 mars 2013 relatif au choix, à l’entretien et à la vérification des équipements de protection individuelle, l’employeur doit s’assurer que l’APR mis à disposition du salarié est adapté à la morphologie du travailleur notamment en réalisant un test d’ajustement ou « fit test » (en anglais).

L'INRS dans son ED 6262 « Interventions d’entretien et de maintenance susceptibles d’émettre des fibres d’amiante », préconise la réalisation d'un fit test :

perso 01bisfittest hommeFréquence Fit Test :
- Lors de l’achat d’un masque neuf
- Lors d’un changement significatif de la morphologie de l’opérateur (par exemple perte ou prise de poids)
- Après chaque maintenance des APR (réparation ou maintenance annuelle) - voir ED 6273 « Protection Respiratoire. Réaliser des essais d’ajustement ».
« En effet un très bon ajustement des masques ou des masques ou des demi-masques sur le visage est indispensable pour obtenir le meilleur niveau de protection ; la protection apportée notamment par les appareils filtrants peut être extrêmement faible si la pièce faciale est mal ajustée. L’utilisateur prendra soin que en particulier que des cheveux, des poils de barbe, des branches de lunettes, ou d’autres objets comme la capuche du vêtement) ne traversent pas le joint facial.
L’emploi d’un appareil de protection respiratoire nécessite dans tous les cas une formation préalable de l‘utilisateur concernant en particulier, le choix de l’appareil et la protection apportée, le port et la mise en place, les contraintes et les limitations d’emploi, les modalités d’entretien ».